Archive pour le mot-clef ‘mode distant’

Travail à distance: le futur?

Mercredi 7 avril 2010
Selon une étude réalisée pour le compte d’une entreprise américaine en 2004, la proportion de personnes allant travailler en mode distant va considérablement augmenter.
Le nombre de personnes dans une équipe travaillant en meme temps en un lieu identique va diminuer de 10%.
Le nombre de personnes travaillant en mode distant va lui passer à 25% et représenter le quart des personnes.
Enfin, le nombre de personnes, travaillant pour un même objectif, en mode distant et en temps différé va lui exposer et passer à près de 40%!
Exagéré, direz vous? Oui, peut être, si on se réfère au type d’entreprise qui est une entreprise ‘high tech’, mais malgré la tendance est là et bien là.

Il va falloir de plus en plus maîtriser les systèmes de communication asynchrone afin de répondre présent au « mode et temps distant » et les systèmes de communication synchrone pour répondre au « mode distant, temps présent » (même si l’heure en tant que tel sera différente)

Ceci me rappelle mes premières réunions avec 3 équipes: une équipe française, une équipe américaine (Texas) et une équipe à Singapour…. Bonjour l’organisation de la WebConference entre midi et deux heures française de façon à répondre à peu près aux heures du coté Singapour (autour des 20 heures) et du coté américain ( autour des 7 / 8 heures).
Différences culturelles, différences de méthodes de travail même si équipes appartenant à la même entreprise, différence d’énergie (entre la fatigue de ceux qui pensent déjà à aller se coucher et les autres qui sont à peine réveillés et ceux qui pensent qu’à aller se restaurer), il faut bien des compétences relationnelles et transversales au chef de projet pour garder la motivation impacte pendant les 2 heures de temps que dure la réunion!!!
Quoi qu’il en soit, le travail à distance se met en place et de plus en plus d’entreprises utilisent les technologies associées que ce soit pour traiter avec des équipes distances ou avec des partenaires ou des clients qui de plus en plus se retrouvent hors du terrain français ou local.
Ceci nécessite, à mon avis, une formation ou au moins une sensibilisation & préparation pour les collaborateurs de l’entreprise, sachant que  l’on ne gère ou ne participe pas à une réunion virtuelle de la même façon qu’une réunion en face à face!
-
Après l’intelligence émotionnelle de D. Goleman, bienvenue dans le nouveau monde de l’intelligence virtuelle (voir la neuvième intelligence)
Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION
fadeum