Archive pour le mot-clef ‘formateur ressource’

Réflexions en ce début 2014 sur la posture de formateur

Mardi 7 janvier 2014

Tout d’abord premier article 2014: Tous mes vœux de réalisation de projets à vous et vos proches pour cette année qui émerge.

De mon coté, un de mes projets serait d’arriver à convaincre 100 responsables formation de l’efficacité de la méthode classe virtuelle. C’est parti , compteur à Zéro en ce mardi 7 janvier 2014 … du travail à venir…. let’s hope

Allez, quelques réflexion de début d’année du pourquoi cela marche la classe virtuelle et amener le compteur à 3 ! Quel objectif!

Connaitre son audience.

Un des éléments clés de réussite de formation est la connaissance de ses participants. La classe virtuelle de part la planification des sessions dans le temps, permet une connaissance approfondie des personnes, et mieux je connais, mieux je peux m’adapter à l’autre!

S’améliorer et s’adapter.

Chaque session fait office de feedbacks intéressants, que le formateur peut prend à son compte pour l’intégrer dans son parcours pédagogique et proposer quelques modifications à la session suivante!

Agenda session

Le mécanisme de tableau de bord permet de laisser le sommaire apparent pendant toute la durée de la session et ainsi de suivre l’évolution des objectifs pédagogiques.

Développer sa posture

Chaque formateur utilise une posture qui lui est propre et qui fait de lui un élément prépondérant de la réussite de l’action de formation. Il se doit de trouver sa posture que j’appellerais virtuelle en travaillant sur sur l’aménagement de ses codes de conduite , de ses outils d’animation, de sa communication.

Idée: Une petite formation chez FAD FORMATION par exemple et hop l’adaptation à la nouvelle posture sera réalisée …. hum c’est un peu de pub cà? allez on enchaine

Pratiquer

Un des nombreux avantages est aussi la pratique (suivant le domaine de compétences bien sur), l’application pouvant de faire sur le terrain professionnel même des participants avec des retours d’expérience enrichissants.

Participation

La classe virtuelle se doit d’être participative. Le formateur doit laisser souvent son rôle d’animateur: important de privilégier la parole, l’interaction, le questionnement …

Fréquence des interactions : en général ce qu’on retrouve au niveau retour d’expérience : 3 à 5/6 minutes.

Élément intéressant à prendre en considération en animation de réunions à distance.

Questions de formateur:

- Qu’en pensez vous?

- Tout le monde a bien compris?

Je vous laisse murir votre réflexion sur l’utilisation de ce type de questions …

Élément essentiel au niveau posture: avoir un regard à 360 degrés!

Cordialement, Jean Jacques Marcel

www.classe-virtuelle.fr www.fad-formation.fr

Classe virtuelle pour la génération réseau

Lundi 11 avril 2011

La formation à distance avec l’introduction des technologies a permis l’essor de la classe virtuelle, encore appelé formation à distance synchrone.

La classe virtuelle intègre aussi l’asynchrone , dans le sens où elle utilise aussi des outils tel que les forums, les blogs, ou autre page wiki sans mentionner l’utilisation de l’e-mail.

La classe virtuelle génère la modification de toutes les dimensions du dispositif de formation et répond de façon indirecte aux nouveaux défis sociétaux actuels.

La notion de distance, perçue comme séparation dans le temps et dans l’espace répond à une évolution sociétal majeur, celle des réseaux sociaux, celle du collaboratif avec tous les enjeux associés, celle du toujours présent même si il n’est plus question de présence physique mais de ressource.

Il apparait de plus en plus important d’avoir à sa « disposition’ un ensemble de ressources. l’évolution de la technologie, du monde des téléphones portables, de l’univers Internet entraine un toujours plus présent alors que de plus en plus distant.

La classe virtuelle se situe dans cette mouvance et cette évolution sans retour.

Elle est à la porte de l’apprentissage en communication réseau « network social learning ».

Elle permet de développer les attitudes et les comportements permettant de développer la coopération, la collaboration et l’émergence de l’intelligence collective de l’entreprise, elle aussi de plus en plus organisé et façonné en mode réseau.

Elle permet de faire le lien entre le monde réseau professionnel et celui du personnel.

Elle permet au participant d’accéder à une ressource, une ressource à sa disposition, une ressource qui l’accompagne dans l’acquisition de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences.

Ce formateur ressource se situe aux confins du formateur traditionnel, du coach, du facilitateur et vient renforcer un des points réseau du participant dans son environnement social intégré.