Classe virtuelle : Pourquoi cela marche?

  • L’interactivité est source d’apprentissage :

La présence du formateur pendant la durée de l’action de formation est un atout majeur de la classe virtuelle pour dynamiser les échanges et générer le partage.

  • L’apprentissage nécessité de l’adaptabilité

La classe virtuelle permet l’adaptation et l’agilité : Mode de formation souple s’adaptant au mieux au rythme des besoins des participants.  Le concept de petits groupes est un des éléments permettant d’adresser plus précisément le besoin individuel.

Le fait d’avoir des sessions réparties dans le temps permet au formateur de s’adapter pour mieux répondre aux attentes et aux besoins de chacun.

  • L’apprentissage nécessite de revenir sur les points importants:

La répartition des sessions dans le temps engendre naturellement la répétition. Les temps de débriefe dans chacun des sessions permettent de revenir sur les messages importants des objectifs déjà parcourus..

  • L’apprentissage est plus efficace lorsqu’il y a « Personnalisation » :

Du fait du mode de fonctionnement en petits groupes ou individuel, adaptation et personnalisation permettent de répondre aux objectifs personnels tout en gardant le cap sur les objectifs de formation.

  • L’acquisition de compétences nécessite du temps d’intégration :

Celle-ci se retrouve renforcée, du fait du travail qui s’échelonne dans le temps. Chaque participant applique les nouvelles techniques ou outils sur son terrain professionnel ou privé.

Un temps de partage d’expériences est prévu à chaque module et le stagiaire peut ainsi mieux s’approprier l’acquisition de la nouvelle compétence.

Elle corrobore le modèle 70 – 20 – 10 : 70% de l’apprentissage sur le terrain, 20% en feedback & observation/réflexion et 10% en formation & lecture. La C.V. permet cet apprentissage plus efficace du fait de son concept formation & accompagnement dans le temps. Le formateur est directement à l’écoute de ce que vit le(s) participants dans leur activités professionnelles.

  • L’apprentissage nécessite de la mise en application :

La classe virtuelle permet la mise en application pendant les sessions et surtout en intersessions. Elle va au delà du jeu de rôle réalisée en face à face. Elle entraine expérimentation sue le terrain professionnel même et recul / auto observation et analyse.

  • L’apprentissage doit prendre garde à la surdose d’acquisition de connaissances :

Lors d’une formation de type à face concentrée sur un à trois jours, le participant enregistre énormément d’information et pratique souvent des jeux de rôle ne permettant pas une intégration optimale des connaissances.  Le rythme d’une session par semaine de la C.V. engendre une meilleure acquisition et surtout intégration des connaissances, et une pratique renouvelée permettant de consolider le cycle de l’apprentissage.

  • L’apprentissage nécessite de la Souplesse :

Un rythme de progression et une cadence adaptée à l’acquisition des compétences envisagées. Une souplesse au niveau planification des tranches horaires

Intéressé(e) par l’approche classe virtuelle? Consultez Devenir formateur en classe virtuelle sur le catalogue FAD-FORMATION: ICI

Le commentaires sont fermés.