Archive pour la catégorie ‘Formation numérique’

Avantages & limites de la classe virtuelle

Mardi 10 janvier 2012

Les technologies actuelles ouvrent des perspectives efficaces et performantes au service de l’apprentissage et de la pédagogie.

Interactions en temps réel & différé

Suppression de la barrière géographique.

Aujourd’hui: 1 Ordinateur + 1 connexion Internet : qui parle de complexité ?

Possibilité d’enregistrement

Permet à un des participants de rattraper la session

Permet aux formateurs de rentrer dans une dynamique d’échange & d’accroissement de performance

Souplesse de la prestation pédagogique

Accompagnement / formation dans le temps au rythme d’apprentissage de chacun

Possibilité mixte (formation face à face / classe virtuelle)  voire triple: eLearning + classe virtuelle+face à face +classe virtuelle: le commun de toute équipe travaillant à distance !

Accessibilité

Depuis le bureau, chez soi, depuis n’importe quel endroit de la planète terre!,  accès intuitif, dédié, sécurisé: la facilité du web 2.x, 3.x …

et encore du plus!

Dispositif de formation permettant de réaliser les mêmes actions et interactions qu’une salle de formation classique: communiquer, interagir, échanger, télécharger, débattre, se voir, répondre, faire du tchat  » la communication parallèle… », l’apprentissage dédoublé!

Échange: Voix, Images, Vidéo, Power point, Traitement de texte, Tableur,Web, fichiers,

Flexibilité

planification souple et adapté, fonction des impératifs de chacun, pendant les heures de temps de travail, hors de temps de travail (référence au DIF Droit individuel à la formation).

Simplicité d’organisation

Réserver une salle ?

Vérifier la présence du vidéo et son bon fonctionnement ?

Où sont les post it?

Où sont les participants ? Quel temps mettent ils? Qui arrive toujours en retard?

Oui, l’apparente complexité entraine la simplicité!

Communication croisée

Communication un vers un (one to one) entre formateur et participant, participant et participant (sans perturbation sur les autres personnes)

Autres avantages en parcourant ce blog

Allez, quelques limitations & inconvénients … :-(

Apprentissage de l’outil

Nécessite une connaissance minimale de l’environnement technologique

l’antidote :-) : Devenir formateur classe virtuelle

Planification des sessions

Planifier d’avance ou valider avec les participants ?

l’antidote :-) : Devenir formateur classe virtuelle

Restriction techniques

Bande passante, risque de coupure, qualité de la voix

l’antidote :-) : Devenir formateur classe virtuelle

On se voit pas?

Tant mieux .

Pourquoi? ->

l’antidote :-) : Devenir formateur classe virtuelle

On ne peut pas faire d’exercice pratique au niveau comportemental ?

Oui, la classe virtuelle ne répond pas à tous les types de pratique pédagogique.

Par contre, elle s’appuie plus sur l’expérimentation sur le terrain réel (et l’intégration dans la durée)  que sur le jeu de rôle ou l’exercice face à face (qui eux s’avèrent virtuel …)

Plus ? -> lire Article Formation à distance en classe virtuelle et changement

l’antidote :-) : Devenir formateur classe virtuelle

Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION

classe-virtuelle.fr & classe-virtuelle.com

CLASSE VIRTUELLE, EFFICACITÉ RÉELLE

DIF et classe virtuelle

Lundi 10 octobre 2011

Information concernant une action de formation dans le cadre du DIF.

Le DIF, droit individuel à la formation, tiré de la loi de mai 2004 est une action de formation financé par l’employeur sur demande d’un salarié. Par défaut, ce DIF est dit hors temps de travail.

La classe virtuelle, de par son mécanisme de sessions de durée limitée, s’étalant sur une période déterminée, fonction  de l’action est tout à fait adaptée au DIF hors temps de travail.

La planification des sessions peuvent s’envisager de façon à ce que le salarié puisse suivre une action de formation sans avoir à prendre de journée de RTT ou de journées de congés.

Ce bénéfice, accompagné d’un meilleur apprentissage (du fait de la répétition naturelle) des nouvelles connaissances font de la classe virtuelle une action de formation qui apporte beaucoup  plus d’avantages que d ‘inconvénients.

Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION

classe-virtuelle.fr & classe-virtuelle.com

Plus d’information sur le DIF : www.dif-formation.fr

Formation à distance en classe virtuelle et changement

Lundi 2 mai 2011

La formation est utilisée pour l’acquisition de nouvelles ressources, que ce soit du savoir, du savoir faire ou du savoir être.

Tout nouvel apprentissage s’accompagne d’un changement pour la personne.

De quel nature est ce changement?

Pour répondre à cette question, je ferais appel au niveau logique de Dilts.

Robert Dilts a introduit un modèle, celui des niveaux logiques, qui donne une représentation structurée de l’être humain au moyen de plusieurs niveaux (ou domaines) de conscience, reliés les uns aux autres.

Ces niveaux sont les suivants: Environnement,  Comportement, Capacités, Croyance &valeurs, identité, Sens.

L’environnement correspond au contexte dans lequel la personne évolue, l’environnement professionnel par exemple.

Le Comportement correspond à ce que fait la personne dans son environnement. C’est le niveau qui est aussi vu par les autres.

Les Capacités correspondent au Savoir faire de la personne, à ses apprentissages. Pour que la personne puisse se comporter de façon adaptée dans son environnement, il faut qu’elle ait les capacités correspondantes.

Le niveau logique des croyances et des valeurs correspond au « Ce que je crois » de la personne. Pour qu’elle puisse se comporter de façon adaptée, il faut qu’elle croit qu’elle puisse le faire. Il faut aussi que son champ de valeurs soit en phase avec ce qui est attendu d’elle.

Le niveau Identité correspond au « Ce que je suis ». il définit la personne avec ses champs de croyances, ses valeurs, ses capacités et le comportement qu’elle prend.

Nous pouvons revêtir une identité professionnelle (je suis manager), une identité familiale (je suis père de famille), une identité sociale (je suis comptable d’une association caritative), une identité civile ..

Chacune intègre les différents niveaux du schéma de DILTS.

Le niveau du Sens est celui de l’appartenance. En tant qu’individu, je peux faire état d’une identité à partir du moment où je me retrouve dans un groupe, appelé aussi système. C’est le niveau du Soi dans un plus grand tout.

Mon identité de père prend tout son Sens dans le système familial. Mon identité de Manager ne prend son Sens que dans mon environnement professionnel, mon organisation…

Pour revenir à l’interrogation initiale, je peux me poser la question: à quel niveau logique se situe l’impact de cet apprentissage?

1/ Est-ce une simple acquisition de connaissance pour changer un comportement ?

2/ Est-ce une acquisition me permettant d’acquérir un certain nombre de fondamentaux dans l’écriture de macro Excel,  ce qui impacte le niveau logique des capacités.

3/ Est-ce une formation qui touche à un aspect culturel , valeurs  au niveau de l’organisation, ce qui peut impacter le niveau des croyances & des valeurs.

4/ Est-ce une formation qui touche le niveau identitaire, comme par exemple une formation pour devenir Manager (Nouvelle identité professionnelle qui impacte tous les niveaux du dessous).

D’un point de vue systémique, suivant le niveau logique impacté, on parlera de changement de type 1 ou de changement de type 2.

A suivre …

Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION

classe-virtuelle.fr & classe-virtuelle.com

Classe virtuelle agile

Jeudi 14 avril 2011

L’idée de ce concept émerge de la notion d’agilité.

On parle de plus en plus de développement de capacités agiles dans l’entreprise. L’agilité est une somme de qualités différentes, qui conjointement permettent de faire émerger une qualité supérieure qui est plus grande que la simple somme des qualités de base (concept systémique).

Les qualités mise en avant sont celles de la rigueur et de la souplesse, de la pro-activité et de la réactivité, de l’adaptation et de la recherche continuelle du Sens, c’est à dire celui qui sait donner l’importance aux priorités, qui permet de dégager l’essentiel de l’important (nécessite de développer ses capacités de pilotage, régulation & contrôle en vue de satisfaire les objectifs ).

La classe virtuelle agile de son coté met l’emphase sur l’adaptation: l’adaptation des techniques d’apprentissage au fonctionnement humain, l’adaptation des temps d’apprentissage au rythme de vie professionnelle actuelle.

La classe virtuelle agile apporte un temps d’ouverture, de changement dans la journée de l’apprenant. Effets positifs: elle permet d’insuffler de l’énergie, de poser pendant un temps la pression & l’urgence pour agir au niveau bénéfices tant au niveau du temps présent que du temps futur (acquisition & apprentissage en vue de maintenir son niveau de compétences).

Le concept en quelques termes clés:

- Séquence d’apprentissage courte (Session)

- Flexibilité & souplesse

- Modules de sessions de formation indépendants et interdépendants

- Objectifs intermédiaires d’apprentissage pouvant être abordés de façon séparés

- Acquisition et intégration des compétences dans le temps

- Possibilités d’accompagnement pendant et au delà de l’action de formation

- Intégration dans le planning des participants

- Redondance dans la planification

- Personnalisation envisageable

L’idéal de formation serait un environnement face à face, ce qui reste difficile au niveau organisation et réalisation tant du coté des entreprises que du coté des organismes de formation.

La classe virtuelle, formation à distance avec formateur, permet d’envisager cette agilité au niveau de la formation.

ACTAGILE s’appuie sur l’expertise de CLASSILIO en logiciel de conférence Web et en planification de sessions à distance pour proposer à ses clients des modules de formation de type classe virtuelle agile.

Plus d’information sur le site de la classe virtuelle agile:

CLASSE VIRTUELLE AGILE

Jean Jacques Marcel

ACTAGILE FAD-FORMATION

Portail formation classe virtuelle: http://www.fad-formation.fr


Classe virtuelle pour la génération réseau

Lundi 11 avril 2011

La formation à distance avec l’introduction des technologies a permis l’essor de la classe virtuelle, encore appelé formation à distance synchrone.

La classe virtuelle intègre aussi l’asynchrone , dans le sens où elle utilise aussi des outils tel que les forums, les blogs, ou autre page wiki sans mentionner l’utilisation de l’e-mail.

La classe virtuelle génère la modification de toutes les dimensions du dispositif de formation et répond de façon indirecte aux nouveaux défis sociétaux actuels.

La notion de distance, perçue comme séparation dans le temps et dans l’espace répond à une évolution sociétal majeur, celle des réseaux sociaux, celle du collaboratif avec tous les enjeux associés, celle du toujours présent même si il n’est plus question de présence physique mais de ressource.

Il apparait de plus en plus important d’avoir à sa « disposition’ un ensemble de ressources. l’évolution de la technologie, du monde des téléphones portables, de l’univers Internet entraine un toujours plus présent alors que de plus en plus distant.

La classe virtuelle se situe dans cette mouvance et cette évolution sans retour.

Elle est à la porte de l’apprentissage en communication réseau « network social learning ».

Elle permet de développer les attitudes et les comportements permettant de développer la coopération, la collaboration et l’émergence de l’intelligence collective de l’entreprise, elle aussi de plus en plus organisé et façonné en mode réseau.

Elle permet de faire le lien entre le monde réseau professionnel et celui du personnel.

Elle permet au participant d’accéder à une ressource, une ressource à sa disposition, une ressource qui l’accompagne dans l’acquisition de nouvelles connaissances et de nouvelles compétences.

Ce formateur ressource se situe aux confins du formateur traditionnel, du coach, du facilitateur et vient renforcer un des points réseau du participant dans son environnement social intégré.

Adaptation, attitude & comportement

Mercredi 24 novembre 2010

eLearning

Courant 2010, 01 Informatique a mis en avant sept facteurs qui vont aider la France à combler son retard en matière de eLearning

  • Les budgets RH sous pression
  • L’e-learning passe en mode Saas
  • L’e-learning et la gestion des talents convergent
  • Capitaliser sur la connaissance informelle du Web.
  • Les serious games, apprendre en s’amusant
  • Le m-learning, des cours sur votre smartphone
  • La visioformation, les avantages de l’e-learning et du présentiel

Il est vrai que du coté classe virtuelle, eLearning synchrone, le premier point mentionné est de fait valide.

La classe virtuelle est un excellent moyen que de passer à un mode plus étendu d’eLearning, blended eLearning et autre moyen complémentaire de développer des actions plus globales. Elle permet au collaborateur que de commencer de façon souple et adaptée aux méthodes  du distant. L’accompagnement en temps réel permet au collaborateur de prendre de la confiance et de développer son autonomie (au sens distant) et ainsi sa capacité à apprendre et organiser son apprentissage en mode distant.

La classe virtuelle permet de passer de façon douce du mode présentiel, face à face classique au mode eLearning avec les principes du formateur toujours présent, la communication audio temps réel permettant l’interactivité et le lien vidéoprojecteur, paper board grâce aux mécanismes du tableau blanc.

La classe virtuelle reste un outil extraordinaire du développement de l’autonomie des collaborateurs en entreprise, que ce soit la capacité d’acquérir  et d’organiser leur propre connaissance et la capacité de  développer leurs compétences coopératives, collaboratives et collectives.

L’impact n’est donc pas seulement sur l’individu et son propre développement mais aussi sur l’équipe liée à l’individu de part son adaptation et l’intégration d’attitudes et de comportements favorisants.  (lire articles correspondant)

Jean Jacques Marcel

ACTAGILE FAD-FORMAITON

Portail formation classe virtuelle: http://www.fad-formation.fr

Différentier eLearning et classe virtuelle.

Mercredi 19 mai 2010

Point de vue en rapport au différence de mode d’apprentissage. L’efficacité de la classe virtuelle est surtout liée au développement du sentiment d’appartenance, nécessité nécessaire pour la présence d’un certain niveau de motivation intrinsèque.

Explications:

Nous distinguerons ces deux méthodes d’apprentissage par l’aspect synchrone et asynchrone

  • eLearning : méthode asynchrone ou le stagiaire apprend à son rythme indépendamment de toute autre personne (éventuellement un tuteur en support asynchrone)
  • Classe virtuelle : méthode synchrone ou le stagiaire suit un parcours de formation à distance ave la présence du formateur (et non tuteur) pendant toute la durée de son action de formation

Le e-learning, « apparu avec la crise », permet certes de «  gagner du temps », des réductions de coûts ne serait-ce qu’en évitant les déplacements pour les formations, et de réduire les absences au travail, mais peine à convaincre chez certains responsables de formation.

Le eLearning reste dans la logique individualiste d’une personne à se former seule devant son ordinateur. Il peut être adapté à certains types d’objectifs de formation. Il nécessite une force de persuasion et de conviction en vue d’inciter les participants à s’investir de façon appropriée. Comme pour un projet interne de l’entreprise, il doit passer par un plan de communication adapté et une implication des acteurs. Il doit nécessiter le support de la force managériale, sans laquelle toute motivation ne peut émerger.

La classe virtuelle a l’avantage du regroupement, même si ce dernier reste du domaine distant.

Elle permet :

-          L’échange, le partage, le dialogue, la communication, l’adaptation, la personnalisation et la construction d’un sens possible.

Elle permet la construction d’un réseau informel comme la formation en présentiel.

Elle crée du lien, nécessité dans le monde d’aujourd’hui.

Elle permet l’intégration de certaines attitudes de pensée nécessaire à la mise en place de travail d’équipes distantes (Gestion du changement)

Elle développe les compétences collaboratives & coopératives, briques de base des équipes performantes dans l’organisation.

Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION
fadeum

FAD et Formation Agile

Mercredi 17 février 2010
En ces temps de crise, l’employabilité devient un facteur de différentiation.
L’employabilité est affaire de coresponsabilité :
  • Responsabilité de l’entreprise envers ses collaborateurs : obligation d’adaptation au poste de travail, entretien professionnel pour envisager le développement professionnel tous les deux ans, encourager les bilans de compétence
  • Responsabilité individuelle du salarié à travers ses missions, son projet professionnel court, moyen voire long terme qui puisse assurer une valeur ajoutée lui permettant d’être toujours en cohérence avec les emplois et les compétences recherchés.

L’élaboration de cette coresponsabilité doit passer par le développement professionnel. Pour cela, les actions de formation devraient passer par des actions de formation adaptatives qui permettent de répondre aux besoins actuels.

Les dispositifs mixtes de formation font partie de la solution actuelle :

  • une partie en mode présentiel
  • une partie en mode distantiel.

Cette méthodologie d’apprentissage permet une personnalisation ajustée du type formation/accompagnement.

Cette pratique se cale sur les pratiques de travail actuelles où l’on recherche des collaborateurs sachant travailler dans des environnements à la fois locaux et distants, des équipes ayant des compétences coopératives et collaboratives.

De plus, la répartition des actions de formation dans le temps permet au collaborateur d’acquérir à son rythme et avec un suivi personnalisé ses nouvelles compétences, effet qu’il n’obtient pas lors d’un stage court présentiel.

Dans le cadre du DIF par exemple, c’est à dire pour les actions de formation à la demande du salarié, la formation agile est celle permettant un ajustement au besoin de l’apprenant.

ACTAGILE FAD FORMATION propose ses formations en étant adapté au DIF hors temps de travail (flexibilité de planification).

Bienvenue dans le nouveau de la formation,
la formation agile et adaptive
.

Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION
fadeum

Durée d’une session de classe virtuelle FAD synchrone

Vendredi 22 janvier 2010

Quelle durée choisir?

Beaucoup de personnes intéressées par la question s’interrogent. Quelle est la bonne durée?
La question est bien sur importante et n’a pas de réponse ferme et ajustée.

Quelques réflexions permettant de se faire une idée

1) De quel point de vue se place t’on?

  • Est on du coté des participants?
  • Est on du coté du formateur?

Pour ce qui est de cette session, on se placera du coté des participants.

2) Bon ok, les participants

Participant actif?  Participant passif?

Bonne remarque, effectivement.
Est on en mode TV, complètement passif et en absorption?
Dans ce cas, pourquoi pas se dire qu’une durée de 1h30 à 2 heures est ok? C’est la durée moyenne d’un film :-) Cela laisse à penser que l’animateur intègre un haut niveau de curiosité et une intrigue des plus réfléchies! Attention au dénouement dans ce cas! si l’on veut que la personne continue à participer aux sessions suivantes… et attention au zapping !

En fait, la concentration, l’attention d’une personne ne dure pas indéfiniment. Au-delà d’une demi heure, on peut craindre un relâchement. On vous laisse aux spécialistes neurologiques pour creuser le sujet. Ce qui entraîne qu’en formation à distance, le formateur doit être vigilant sur cet aspect et se doit d’utiliser quelques techniques permettant de maintenir un niveau de concentration acceptable.

Une formation a en général un objectif d’apprentissage. Apprendre quelque chose c’est avant tout porter son attention sur ce quelque chose. Bien sur, l’intérêt et la motivation rentrent en ligne de compte. A la charge du formateur d’évaluer cette dimension !

Pour des participants actifs, cet aspect négatif de perte de concentration s’allège quelque peu. Le fait de pouvoir s’exprimer, parler, poser une question, intervenir créé la condition de coupure de maintenance de l’attention. Il y a une sorte de réactivation de l’énergie disponible.

Vous l’avez compris. On a intérêt à rendre les participants quelque peu actifs.

Mais attention à bien gérer le curseur !

Ces quelques commentaires permettent de mieux comprendre une des raisons qui font que chez FAD Formation, les séquences de formation dépassent rarement 1h30′.

La variabilité dépendra d’autres facteurs avec par exemple le nombre de participants, le type d’activités….

Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION
fadeum

Formation à distance synchrone

Mardi 12 janvier 2010

Synchrone?  Virtuel synchrone?

Ce type de formation désigne la présence de l’instructeur formateur en temps réel conjointement aux participants.

Avantages de ce type de formation?

  • Modules de courte durée répartis dans le temps
  • Possibilité d’intervenir pendant le Temps de travail ou Hors temps de travail
  • Plannification des heures adaptables
  • Disponibilité de l’intervenant
  • Intéractivité dynamique
  • Demande de prise de parole, de pose de questions facile
  • Modules en général en petits groupes permettant un meilleur échange
  • Mise en situation en sous groupe possibles
  • Possibilité d’isoler les participants par petits groupes tant au niveau Web qu’au niveau vocal
  • Du fait de l’approche temporelle: Aide à l’acquisition de compétences
  • Bénéfice indirect: Une approche des nouvelles technologies
  • Une acquisition de compétences indirect – à suivre-
Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION
fadeum