Archive pour la catégorie ‘Ethique Valeurs’

Valeurs & éthique de formateur

Vendredi 3 octobre 2014

Valeurs de formation

Les acteurs de la formation sont porteurs de messages au-delà des connaissances apportées ; Ils doivent se reconnaitre dans des valeurs fortes, fondées sur le respect d’autrui et inséparables les unes des autres :

Solidarité,

Autonomie,

Egalité,

Partage,

Humanisme,

Coresponsabilité,

Entraide,

Respect de la personne

Respect de l’environnement,

Transparence

Humilité

La valeur « éthique » n’apparait pas. Elle est présente en chacune de ces valeurs.
Elle est celle qui englobe toutes les autres.

L’éthique est celle qui empêche toute certitude et qui permet de doser notre action.

L’éthique fait prendre conscience de notre bonne intention et aussi des possibles conséquences néfastes de certaines de nos actions tout à la fois.

L’éthique nous permet de rester les pieds sur terre afin de ne pas se prendre au dessus de …

Elle engendre bien évidemment l’humilité…

Eclaircissements.

  1. Solidarité : la solidarité génère une connaissance collective et suppose une égalité de droit entre Tous.
  2. Autonomie : chaque personne doit pouvoir aller, à son rythme, au bout de ses potentialités propres, disposer de la capacité maximum à agir avec ses moyens, limiter sa dépendance et pouvoir trouver sa place.
  3. Égalité : c’est la reconnaissance et le respect de la différence et de l’identité de chacun sans hiérarchisation a priori.  Il s’agit de l’égalité de tous face à la formation, face à l’apprentissage, face à la différence.
  4. Partage : il s’agit de valoriser la diffusion et l’adaptation du savoir-faire. Partager non seulement les excédents, les bénéfices, les expériences mais aussi le travail, l’activité, le temps et le risque : la formation est au cœur du partage.
  5. Humanisme: l’humanisme est au cœur de la formation et la formation est au cœur l’humain, principe holomorphique, cher à Edgar Morin.
  6. Coresponsabilité: de même que la coresponsabilité est un enjeu majeur du succès des entreprises, elle devient à titre individuel un élément majeur de la réussite de la formation. Se considérer comme responsable pour mieux agir, enjeu de développement durable par excellence!
  7. Entraide: valeur base de la collaboration, 1 + 1 > 2 (principe systémique), associé au principe du retour
  8. Respect de la personne : sans commentaire…
  9. Respect de l’environnement: prendre conscience de sa présence dans ce plus grand tout qu’est l’environnement ; Le tout m’influence comme je peux aussi influencer le tout (principe systémique)
  10. Transparence: synonyme d’ouverture et de bienveillance

Être et faire parti d’un tout, se sentir responsable du tout, c’est penser le futur du mieux vivre.

Jean jacques Marcel

Formation à distance en classe virtuelle et changement

Lundi 2 mai 2011

La formation est utilisée pour l’acquisition de nouvelles ressources, que ce soit du savoir, du savoir faire ou du savoir être.

Tout nouvel apprentissage s’accompagne d’un changement pour la personne.

De quel nature est ce changement?

Pour répondre à cette question, je ferais appel au niveau logique de Dilts.

Robert Dilts a introduit un modèle, celui des niveaux logiques, qui donne une représentation structurée de l’être humain au moyen de plusieurs niveaux (ou domaines) de conscience, reliés les uns aux autres.

Ces niveaux sont les suivants: Environnement,  Comportement, Capacités, Croyance &valeurs, identité, Sens.

L’environnement correspond au contexte dans lequel la personne évolue, l’environnement professionnel par exemple.

Le Comportement correspond à ce que fait la personne dans son environnement. C’est le niveau qui est aussi vu par les autres.

Les Capacités correspondent au Savoir faire de la personne, à ses apprentissages. Pour que la personne puisse se comporter de façon adaptée dans son environnement, il faut qu’elle ait les capacités correspondantes.

Le niveau logique des croyances et des valeurs correspond au « Ce que je crois » de la personne. Pour qu’elle puisse se comporter de façon adaptée, il faut qu’elle croit qu’elle puisse le faire. Il faut aussi que son champ de valeurs soit en phase avec ce qui est attendu d’elle.

Le niveau Identité correspond au « Ce que je suis ». il définit la personne avec ses champs de croyances, ses valeurs, ses capacités et le comportement qu’elle prend.

Nous pouvons revêtir une identité professionnelle (je suis manager), une identité familiale (je suis père de famille), une identité sociale (je suis comptable d’une association caritative), une identité civile ..

Chacune intègre les différents niveaux du schéma de DILTS.

Le niveau du Sens est celui de l’appartenance. En tant qu’individu, je peux faire état d’une identité à partir du moment où je me retrouve dans un groupe, appelé aussi système. C’est le niveau du Soi dans un plus grand tout.

Mon identité de père prend tout son Sens dans le système familial. Mon identité de Manager ne prend son Sens que dans mon environnement professionnel, mon organisation…

Pour revenir à l’interrogation initiale, je peux me poser la question: à quel niveau logique se situe l’impact de cet apprentissage?

1/ Est-ce une simple acquisition de connaissance pour changer un comportement ?

2/ Est-ce une acquisition me permettant d’acquérir un certain nombre de fondamentaux dans l’écriture de macro Excel,  ce qui impacte le niveau logique des capacités.

3/ Est-ce une formation qui touche à un aspect culturel , valeurs  au niveau de l’organisation, ce qui peut impacter le niveau des croyances & des valeurs.

4/ Est-ce une formation qui touche le niveau identitaire, comme par exemple une formation pour devenir Manager (Nouvelle identité professionnelle qui impacte tous les niveaux du dessous).

D’un point de vue systémique, suivant le niveau logique impacté, on parlera de changement de type 1 ou de changement de type 2.

A suivre …

Jean Jacques Marcel, ACTAGILE FAD-FORMATION

classe-virtuelle.fr & classe-virtuelle.com